Nouveau gouvernement canadien

Nouveau gouvernement canadien - Rhonda Gamboa

Il y a eu des élections canadiennes dernièrement. Le Canada a chassé le parti conservateur qui était au pouvoir depuis plus de dix ans. Les Canadiens ont élus un nouveau gouvernement libéral, plus centriste que la droite conservatrice d’auparavant. Ce changement de gouvernement apportera de nombreux réalignements de valeurs et beaucoup de défis sur la scène nationale et mondiale. Le nouveau chef est jeune, mais très bien entouré, son équipe a de l’expérience, mais aussi de la jeunesse motivée et dynamique. Je trouve que c’est bien d’avoir une certaine relève, ça modernisera peut-être un peu la manière de faire de la politique. Enfin, nous pourrons peut-être sortir des vieux stratagèmes politiques habituels, et parfois croches.

La pression est très forte sur lui et les attentes très élevés. Il devra concrétiser et mettre en place ses promesses rapidement, sinon, ce sera un suicide politique pour lui et son parti. Il a promis des éléments audacieux, et je dirais même plutôt risqués. Mais laissons la chance au coureur, jusqu’à maintenant, il surpasse toutes les attentes depuis le début.

Sa stratégie de campagne démontre un appui incontestable envers la classe moyenne. Il a fait le dangereux pari de diminuer l’impôt de la classe moyenne, pour monter celle des riches. C’est très audacieux. La nouvelle planification fiscale libérale aidera les familles en besoin et la classe moyenne au détriment des plus riches. Les réactions sont divisées au pays de par ce fait.  C’est à voir si dans quelques années, ces changements fiscaux vont vraiment remettre plus d’argent dans les poches des gens. Plus d’argent dans la poche des gens signifie plus d’endettement du pays. Je pense que les gens exagèrent quand ils parlent que la dette du pays va s’enfoncer à nouveau et que les générations futures devront payer. Je crois qu’il faut investir pour stimuler la croissance économique d’un pays. Nous avons beaucoup d’investissement à faire au Canada pour les autochtones en autre, pour notre population qui vieillit, pour nos infrastructures qui tombent en ruine, pour améliorer notre bilan environnemental, etc. L’austérité met un frein à tous ces projets et besoins nécessaires pour conserver notre qualité de vie.

Bref, le Canada doit redevenir un leader moderne au niveau mondial, surtout en ce qui traite du climat, des conditions sociales et de liberté, d’un dialogue pacifique entre les nations, éviter les guerres inutiles et encourager les solutions de paix.